Cette première fiche est la première d'une série consacrée au land art

NIDS

Quand une intrusion déclenche le projet
Projets en cascade

d'après une proposition de Patrick Straub

 

PRECISIONS : Ce projet devait initialement être intégrée dans mon dernier ouvrage Art Terre, la nature en projet. Par manque de place, il a été écarté. Il n'y a pas de raisons qu'il soit perdu...Une manière d'explorer la démarche proposée à moindres frais ;-)

Les propositions ci-dessous ne sont pas du land art à proprement parler, mais elles sont en lien avec le land art à travers leurs ancrages culturels et artistiques. Ces élargissements à d'autres pratiques sont l'une des caractéristiques de l'ouvrage cité en référence.

 

Proposition 1

RENCONTRER ( la rencontre comme inducteur)

Ce matin un élève a apporté un nid.
Il passe de main en main. Les enfants sont émerveillés.
On fait l’inventaire des matériaux utilisés : de la paille, des brindilles, des plumes pour tapisser le fond
et … même des morceaux de plastique !
« Ça doit être difficile de fabriquer des nids  » dit Jérémy
« C’est une bonne idée, dit la maîtresse. On pourrait faire des nids."

 

CONNAITRE (ouverture culturelle)

Un certain nombre d'artistes contemporains construisent des "nids" : des structures végétales pour y habiter, mais aussi toutes sortes de cabanes. ( voir les nombreux festivals de cabanes).

Dans le cadre du land art, nous retiendrons plus particulièrement les "Nids" de Nils Udo. Ces nids à taille humaine lui servent d'accessoires pour des mises en scène qui nous parlent de la fragilité de Vie et du Monde. Les photographies de personnages nus recroquevillés au fond de ses constructions végétales orientent notre regard dans ce sens.

EVELLIER DES DESIRS ET DES CURIOSITES ( ouvertures sur des projets pluridisciplinaires)

Technologie et habiletés manuelles : Construire des nids, des nichoirs
Explorer le monde : La vie des oiseaux, cycle de vie, reproduction, habitat.
Histoire des arts : Connaître le travail de Nils Udo.

 

GRANDEUR SURNATURELLE

PRATIQUER POUR COMPRENDRE
Projet : Fabriquer des  nids de grande dimension.

Période : Toute l’année.
Lieu : Forêt
Matériaux : Branches mortes.

Introduire le projet :
S’appuyer sur les réalisations inductrices de la page… ou sur des reproductions d’œuvres de Nils Udo que l’on trouve sur Internet.  Proposer de faire des nids grands formats et de se mettre dans la peau d’un oisillon.

Mode opératoire

  • Répartir la classe en deux groupes et faire réaliser deux nids.

  • Empiler des branches mortes  sur un cercle tracé au sol.

  • Se faire photographier individuellement dans le nid pour donner l’échelle de la réalisation, mais aussi pour lui donner du sens. Chaque élève peut proposer une ou plusieurs poses évoquant la fragilité, la peur, la vulnérabilité, la faim, le froid, l’angoisse d’un premier vol,  tout ce  qu’on peut imaginer  qu’un oisillon peut éprouver tout seul dans son nid. Les photographies ainsi réalisées peuvent servir à documenter  le cahier d’art ou à illustrer un documentaire imaginaire sur la vie d’un oisillon.

Rem. Les séances photo peuvent être réalisées par petits groupes en présence d’un adulte responsable.

 

Proposition 2

NIDS DOUILLETS
Projet en partage, projet à suivre

Désir inducteur : Fabriquer des  nids.
Projet : Fabriquer des réceptacles susceptibles d’accueillir des œufs.
Rem. Pour élargir le concept  de « nid » ce projet a été  reformulé en termes fonctionnels.

 

Période : Printemps - Pâques
Supports  de base : Grillage à lapin en forme de coupelle, rondelles en bois perforées sur le contour, vieux panier en rotin, branches en fourche, …
Matériel : Toutes sortes de matériaux collectés au cours d’une sortie en forêt : mousses, herbes, branches et tiges souples (saule, bouleau, ajoncs, …), écorces,  roseaux,…  Mais aussi du fil de fer souple, de la ficelle…

Induire le projet :
Partir de la réalisation inductrice de la page …
Faire émerger le désir de fabriquer des nids comme les oiseaux.

Mode opératoire

  • Chercher des images de nids.
  • Montrer de vrais nids, si possible et faire l’inventaire des matériaux utilisés : mousses, plumes, mais parfois aussi … des fils, des morceaux de plastique….
  • Donner un nom aux formes observées : en forme de bol, en forme de couronne, en forme de cornet.
  • Mettre les supports de base à la disposition des élèves.
  • Laisser construire librement.
  • De nombreux problèmes techniques vont se poser mettant à l’épreuve la créativité des élèves et des enseignants.
  • Dans l’idéal, reprendre les projets personnels des élèves un à un en petits groupes dans le cadre d’une organisation spécifique : ateliers décloisonnés, activités péri éducatives…pour trouver des solutions ensemble.

DISPOSITIF FACILITANT

Les bases perforées
Des rondelles de bois  perforées sur le pourtour constituent la base idéale.  Mais, leur fabrication  requiert  des outils et des compétences  techniques qui ne sont pas toujours disponibles. La solution consiste alors à demander de l’aide du côté des parents ou des services municipaux.

Intérêts des bases perforées

Ces bases perforées permettent de faire passer des tiges de tous  types : Rotin, branches de saules,  tiges, roseaux.
En les enfilant par le bas elles se bloquent automatiquement en s’élargissant. Si le trou est trop large, les montants peuvent être calés avec des cure-dents et consolidés par un point de pistolet à colle.
Les tiges servent de structure d’appui  pour des tressages végétaux. Reliées  en gerbe au sommet elles forment de très poétiques  cages ouvertes.
Les perforations permettent également de fixer des couronnes végétales à l’aide de fil de fer.

 

VALORISATION
 
Proposition 3

DESSINE-MOI UN NID
Pratiquer le dessin

Projet : Réaliser des cartons d’identification.
Consigne : Dessiner le plus fidèlement possible sa réalisation.

Démarche :
De manière individuelle les élèves font  l’inventaire de toutes les parties  qu’ils vont devoir  dessiner : la couronne, la mousse, les œufs,  le panier en fil de fer, les lames en bois de cageot, les branches, les herbes. Tous les éléments doivent être nommés. Cette phase est importante.
Laisser représenter librement
Pendant qu’ils dessinent l’enseignant peut relancer : «  Tu n’as pas oublié quelque chose ? Tu pourrais encore montrer comment tu as tissé les herbes…

Commentaire pédagogique 
Il est surprenant de constater à quel point nous  sous-estimons les capacités de représentation  des élèves. Cette attitude est sans doute liée à nos propres peurs face à cet exercice.
Ces étiquettes ont été réalisées par des élèves de GS. Les détails permettant l’identification sont étonnants: le mode de valorisation (suspendu ou sur pied), le support de base ( panier en fil de fer, couronne végétale, base circulaire perforée), l’allure générale ( panier, cage, couronne …)
La mise en correspondance est assez facile. Elle constitue en outre un critère d’évaluation.

 

REMERCIEMENTS Je tiens à remercier l'intervenante plasticienne Hattermann Nathalie et l'enseignante Brigitte Fondeur d'avoir bien voulu suivre ma proposition et surtout, comme toujours, de s'être approprié le projet en allant bien plus loin que ce que j'aurais pu imaginer.
Proposition 4

OEUFS À LA COQUE

Pour crédibiliser les réalisations même dans le cas où les nids se réduiraient à des boîtes de camembert remplies de mousse, nous proposons d’ajouter des œufs en nous inspirant de l’extraordinaire créativité du monde animal.

Mode opératoire

  • Analyser des images d’œufs ou partir de planches d’identifications*.
  • *Mots-clés Internet : planche d'œufs d'oiseaux.
  • Lister les couleurs d’arrière-plan et celles des graphismes
  • S’entraîner à reproduire les graphismes sur des petits cartons blancs.
    Utiliser de l’encre de Chine et tracer avec des plumes d’oiseaux ou des calames.
  • Fabriquer les œufs avec de la terre blanche puis laisser sécher plusieurs jours.
  • Peindre le fond des œufs avec de la peinture acrylique des couleurs listées.
  • Utiliser les cartons de graphismes pour reproduire les motifs sur les œufs
    avec une plume d’oiseau et de l’encre de Chine. Laisser sécher.
  • Vernir les œufs ou les cirer avec de la cire d’abeille, puis les lustrer..
  • *NB. Dans l'exemple ci-dessus, les oeufs ont été réalisés en argiles de différentes
    couleurs, puis cuits dans un four. Les interventions graphiques relèvent de
    l'estampage.

 

Proposition 4

PRATIQUES OPPORTUNISTES en lien

Va t'faire frotter un oeuf !

Recette

  • Dessiner des oeufs sur une feuille de papier ou utiliser la photocopie en lien.
  • Poser la feuille de papier sur différents supports avec motifs en relief : Papier peint en bas-relief, planche en bois, pneu, pièce de monnaie, macadam, napperon coller sur un support rigide ...
  • Utiliser un pastel gras noir.
  • Frotter l'intérieur de chaque oeuf en utilisant à chaque fois un "relief" différent. Ne pas craindre de dépasser !
  • Coller la feuille avec les oeufs frottés sur un support rigide puis découper soigneusement les oeufs.

Valoriser

  • Préparer un fond gouaché noir format A3 puis laisser sécher.
  • Poser de véritables branches sous la feuille puis faire un frottage avec un pastel gras blanc pour faire ressortir les lignes.
  • Coller les oeufs "en suspension" sous les branches.
  • Imaginer un système d'attache à l'aide de papier aluminium ou de papier doré voire simplement par le dessin.

 

 

Projet Nichoirs

Projet mis en oeuvre par Brigitte Fondeur. Ecole maternelle de Schweighouse sur Moder

Projets en cascade et pédagogie du rebond

Les réalisations ci-dessous illustrent parfaitement la notion de projets en cascade. Ces projets se caractérisent par des enchaînements à rebonds.

Les projets en cascades permettent de bénéficier la dynamique du projet précédent tout en allant vers de nouvelles découvertes et à terme vers un nouveau projet.

Dans le cas présent les classes de maternelle ont été sollicitées par la municipalité pour "décorer" des nichoirs destinés aux espaces publics : Parcs, squares, cours d'école, espaces verts...

Le lien avec le projet précédent était tout trouvé : Habitat naturel - habitat naturel imité - habitat artificiel

 

Mode opératoire

Monter les nichoirs ( il existe des kits à monter) - à faire acheter par la commune.

Peindre une première couche ( peinture acrylique blanche de préférence pour donner plus d'éclat à la couleur)

Réfléchir à son projet , faire des esquisses, s'entraîner... ( voir ci-dessous)

Mettre en oeuvre son projet avec l'aide d'un adulte si nécessaire.

Projeter : se mettre en projet à partir d'une contrainte

La contrainte plastique - base de toute activité créative - est bien plus riche que le fameux " chacun décore son nichoir comme il veut" ...

L'enseignante leur a proposé une base de réflexion qui peut globalement s'exprimer de la manière suivante :
Réfléchissez à une décoration qui à un lien sémantique explicite avec les oiseaux ou son environnement.

Ce qui nous donne, une fois reformulé :

"Je dois décorer mon nichoir avec quelque chose qui a un lien avec les oiseaux ou son environnement, son milieu de vie"

Diverses interventions sur les nichoirs ont été imaginées par les élèves avec l'aide des enseignantes (évidemment ! ) :

"Je décore mon nichoir avec des sapins, pour faire une forêt parce que les oiseaux habitent en forêt."

"Je décore mon nichoir avec des mousses pour que les oiseaux pensent que c'est un nid naturel. "

"Je décore mon nichoir comme un artiste qui s'appelle Mondrian parce que ça ressemble à une cage."

"Je décore mon nichoir comme un artiste qui s'appelle Braque, car il a peint des oiseaux. "

"Je transforme mon nichoir en maison alsacienne avec des colombages parce que les oiseaux vont habiter en Alsace."

"J'ai dessiné des enfants pour habituer les oiseaux à voir des enfants parce que je veux que mon nichoir soit installé dans une cour de récréation."

 

 

Lien vers Art Terre, la nature en projets : Une nouvelle approche du land art à l'école et ...en-dehors !
>>> Contact