Machines à soleils !

Soleils réalisés par la section des petits de Martine Florent - Ecole maternelle Hoenheim Centre
Mise en scène pédagogique : Patrick STRAUB

 

 

Une machine à faire des soleils ça n'existe pas, ça n'existe pas et ... pourquoi pas ?

 

Faire des matrices pour frottages

 

Premier modèle

Support : Métal à repousser pour la matrice - Papier pour les tirages

Outils : Traceur à bout arrondi ( manche du pinceau, crayon émoussé...) pour estamper le métal à repousser.

Médium : Pastel gras pour le frottage.

Feuille de métal à repousser estampée à l'aide d'un stylet ( dessin de soleil )
Résultat d'un frottage ( feuille de papier posée puis frottée à l'aide d'un pastel gras.

 

Second modèle

 

Réaliser un soleil en relief en collant des formes cartonnées sur un fond.

Emballer l'ensemble dans du métal à repousser.

Frotter avec les doigts ou un chiffon afin de faire "remonter les formes".

Intervenir graphiquement avec un stylet ( objet effilé, mais légèrement arrondi)

Faire des tirages en plaçant du papier sur la matrice précédente et en frottant avec des pastels secs.

Faire fonctionner la machine à plein régime en changeant de couleur de papier et de pastel !

Et c'est ki ki k'avait raison ?

Des machines à soleils bien sûr que ça existe !

Bon, ce n'est pas que je m'ennuie, mais il faut que je parte à la chasse à une fourmi de 18 mètres !

Je sais, vous allez encore me dire que ça n'existe pas !

Liens

<<< Retour

Scénarisation pédagogique

Patrick Straub CPD Arts Visuels 67

M'écrire :