Pour eux...

 

Cette fiche, fait en réalité partie de la série tempête. Elle présente un travail en volume, le premier sur mon site, plus traditionnellement consacré à la peinture.

Problématique :

Réaliser une installation militante


Point de départ

La tempête du 26 décembre 1999 a profondément marqué les élèves. Le traumatisme a été d'autant plus fort qu'il a laissé une trace indélébile dans le paysage. Nos forêts ont été entièrement massacrées ! Nous avons ressenti une grande lassitude parmi la population. Nous avons décidé de la combattre en réalisant une oeuvre militante pour pousser les propriétaires de parcelles privées à replanter des arbres.


Définition du champ d'action

En groupe de discussion , nous avons rassemblé les arguments qui pourraient pousser les adultes à replanter des arbres.

Je ne développe ici que l'argument que nous avons retenu pour notre projet. Même si les autres ont été exploités de manière transversale.

Nous sommes partis sur la réflexion d'un enfant : " Mon papa a dit que ce n'était pas la peine de replanter des arbres car on n'en profitera plus !..."

Cette vision, un peu égoïste, nous a permis d'ouvrir un débat très constructif sur : "Si nous ne le faisons pas pour nous, faisons-le pour d'autres".

Dans un deuxième temps, nous avons défini "ces autres" en posant le problème de manière simple et pragmatique :

Replanter des arbres pour qui ?

Définition du projet

Son intitulé suffit à lui seul à définir le projet : REPLANTER DES ARBRES POUR EUX ...


Mise en oeuvre

Phase 1 : Réalisation des arbres

Matériel nécessaire : bouteilles en plastique, branches mortes, sable, colle cellulosique (papier peint) , papier journal, peinture acrylique blanche, gouaches.

Les différentes étapes de la réalisation

 

  • 2. Emballer le tout de bandelettes de papier journal trempées dans de la colle à tapisserie.
  • Laisser sécher

 

 

 
  • 1. Couper la partie supérieure d'une bouteille et pratiquer des incisions en forme de + à la base avec un cutter ( pas les élèves ! Vous, ou votre mari et avec des gants de protection SVP! )
  • Introduire des branches mortes
  • par le haut et dans les incisions à la base pour les racines.
  • Mettre du sable

 

  • 3. Peindre une première couche avec de la peinture acrylique blanche.
  • Puis au choix avec n'importe quelle couleur.

 

Remarque : Cette première partie peut être considérée comme relativement directive. On peut évidemment imaginer de laisser les enfants inventer différentes manières de "faire" des arbres. On peut dire que nous nous situons plus dans le domaine des activités manuelles que des arts plastiques. La "véritable oeuvre créative" s'est construite lors de l'élaboration du projet. La conception technique constitue cependant une partie importante et peut tout à fait être justifiée dans la perspective d'une oeuvre collective ( unité de traitement) , et par le fait que le passage de l'idée à la réalisation nécessite une mise en FORME.

Phase 2 : Pour eux

J'ai proposé à chaque enfant de modeler des accessoires qui témoigneront de l'intérêt de replanter des arbres. Ainsi, ils ont réalisé des papillons, des oiseaux, des insectes... mais aussi des balançoires, des nichoires, des échelles pour... cueillir les cerises, les pommes, les mirabelles....

Ces objets ont été réalisés en Plastiroc. Des fils de cuivres "noyés dans la masse" ont servi d'éléments de fixation ( pattes des oiseaux, queue de cerise...)

Phase 3 : Mise en scène

Nous avons déposé nos arbres et leurs hôtes sur un lit de sable.

L'installation elle-même a fait l'objet d'une réflexion : le sable représente la nature du sous-sol de notre village et le cadre en bois nous rappelle que c'est grâce aux arbres que nous pouvons encadrer notre travail.

 

Revoir toutes les fiches

Retour à la série tempêtes